Feria en Cali

Après des aurevoirs émouvants avec Solène, je prends un vol pour Cali où je retrouve Olivier, mon ancien collègue/mentor d’Akzo, sa femme Marcela et toute sa famille qui habite ici. Ils m’accueillent comme une princesse, j’ai même ma chambre !! 🙂
« Demain on va courir Sophie » me dit Olivier. « Oui carrément ! ». Moi qui m’attendait à un petit footing de remise en forme, c’est 24 km et les 3 Cruces que l’on mettra au compteur. Edgar, un cousin de Marcela fait l’entraineur. On peut dire que ça décrasse ! La vue sur Cali de la haut est juste top ! Nous sommes en Colombie donc aux 3 Cruces, il y a les sportifs, mais aussi le curé qui fait la messe en plein air, normal.

Le soir, c’est découverte des illuminations de Cali. Ils ont mis la barre haute, c’est superbe. On enchaîne avec une novena chez Cristina, sœur de Patricia, amie de Marcela (c’est bon vous suivez?). C’est une fête que les Colombiens font avant Noël. Ils regroupent famille, amis pour manger, prier et danser tous ensemble. Belle expérience !

Le lendemain, c’est autour du Cristo Rey de nous faire suer. 25 km de course. Vu la nourriture plutôt très riche de Colombie, ça fait pas de mal. Et en ce 24 Décembre, je vais à la messe de 19h, oui oui, tout arrive ! Mais quel spectacle. Honnêtement, je n’avais jamais vu une messe comme celle-là. L’église est pleine à craquer, il y a des chants, des animations et même un tirage au sort à la fin pour des cadeaux de Noël. Je retrouve un peu l’ambiance des églises orthodoxes grecques. Et le 25 au matin, vélo jusqu’au Rio Pance. Un plan d’Edgar, « un petit tour en ville » qui n’en est pas un, mais je suis bien contente de l’avoir fait une fois rentrée à la casa 😉

Et en ce 25 Décembre, c’est le top départ de la feria de Cali qui va durer 5 jours ! Au programme : défilés des écoles de salsa, spectacles de salsa, corrida, et grosse ambiance dans toute la ville. Les Caleñas & Caleños s‘arrêtent même de travailler à midi pour pouvoir profiter de la fiesta, c’est pas beau ça ? On démarre avec le concert d’un cousin de Marcela dans le « trèèèèèèèèèèès » dangereux quartier El Diamante (il ne nous est rien arrivé du tout alors qu’à écouter tout le monde, on aurait dû se faire poignarder 100 fois…) On y retrouve Olivier et Gilles, français installés en Colombie, rencontrés pendant nos footing. C’est aux Tascas que l’on terminera la soirée en dansant sur des rythmes endiablés de salsa.

Le lendemain, pas de sport, c’est l’occasion de cuisiner un peu avec Myriam qui aide la famille à la maison : jus de curuba (un des nombreux fruits qui me sont totalement inconnus ici). Je me régale des jus ici : fruits de la passions, lulo, mangue, mûres… le bonheur ! Le soir nous allons avec Marcela & Olivier à l’espace des Melomanos découvrir instruments de musiques : percussions de musique latino, gramophones et tourne-disques dans le mini musée monté pour l’occasion. Et petit clin d’œil pour les amateurs de viandes, voici la manière de faire des barbecues à la colombienne : entre la remorque grillade et le tipi barbec, il y en a pour tous les goûts !

Excursion à Popayan qui sera détaillée dans l’article suivant 😉

Etre à Cali pendant la feria, c’est l’occasion d’assister à ma première corrida et ce sera la dernière (qui entraîne la mort des taureaux car ce n’est pas obligatoire). Végétariens, vegan, amis et défenseurs des animaux, vous m’en voudrez peut être d’avoir participé à cela… Mais j’assume et suis contente de l’avoir fait pour savoir à quoi ça ressemble. L’arène est remplie, une statue de la vierge défile en début de spectacle, nous avons le droit à l’hymne colombien, de la Valle de Cauca et de Cali. Le dernier toréador est impressionnant et gagne donc les 2 oreilles du taureau (les vraies tout justes coupées…). Voici quelques photos, j’ai essayé de sélectionner les plus soft…

J’ai l’occasion de vivre l’expérience colombienne du culte de l’apparence. Oui, ici, l’apparence est très très importante. Les femmes sont impeccables, même celles qui ont moins de revenus. La chirurgie pour se refaire les seins et les fesses sont monnaie commune, les filles de 18 ans demandent massivement ça en cadeau. J’accompagne donc Marcela et sa soeur Monica à l’espace de beauté. Les petites filles y vont dès qu’elles savent marcher. Non ce n’est pas une blague ! Donc pour 17 000 pesos (4,5€), j’ai le droit à la manucure et à la pédicure. Pas mal non ? Quand je dis à mes voisines que c’est la première fois de ma vie que je fais cela, elles me regardent comme une extraterrestre. Ils font même la déco des ongles et tout. Super moment dans la peau d’une calena.
Le soir, changement d’ambiance par rapport à la veille, c’est spectacle de salsa, Ensalsate. SUBLIME ! Je n’ai jamais vu un spectacle de danse aussi génial. Les danseurs ont tellement plaisir à danser, c’est incroyable. Et niveau technique, il y a un niveau… incroyable. Beaucoup de photos, oui mais je n’ai pas pu en sélectionner moins 😉

Et pour le 31, cuisine à la casa pour un repas en famille. Foie gras, salade grecque (oui oui j’ai osé!), poulet au curry et 3 leches (ok lui, on l’a acheté ;)) et tour du pâté de maisons avec une valise ou un sac vide à 0h pour porter chance et faire beaucoup de voyage (ça tombe à pic non ?!).

Pour ma dernière journée, on est invité chez le frère de Marcela, Mauricio et sa femme Diana, pour le déjeuner et ainsi fêter en avance les 88 ans de Marina, la maman de Marcela. A son âge, j’aimerai avoir sa lucidité et son second degré !

J’aurais passé un excellent séjour à Cali grâce à Marcela, Olivier chez Marina avec famille et amis. Génial 🙂 Et c’est des souvenirs plein la tête que je descends vers le Sud.

5 Replies to “Feria en Cali”

  1. Super article, quelles expériences !! C’est pas fini 🙂 Gros bisous Flo

    1. Merciiii Floflo ! Et non c’est loin d’être fini 😉 Gros bisous !!

  2. C’est cool d’avoir terminer l’année 2018 en Princesse de Cali ! lol
    Et Super sympa de la part de Madame et Monsieur Olivier de t’avoir invitée .
    J’espère que t’as bien profiter de ta 1ère manucure et pédicure à 4,50£ .
    Chez nous en France , pour ce prix t’as qu’un ongle de fait !
    Si un jour , tu retournes voir une corrida ! Va plutôt voir un taureau piscine , c’est beaucoup plus marrant .
    J’y ai assister 2 années de suite à la féria de Béziers .
    Bonne continuation et sois prudente !
    A bientôt.

    1. Oui c’était vraiment adorable de leur part. J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir partager ces moments ! Merci pour tes commentaires réguliers José, c’est super sympa de continuer de me suivre ! A bientôt

  3. Mais de rien ! tu m’as gentiment donner l’occasion de pouvoir te suivre . Et c’est avec un grand plaisir , que je suis ton magnifique voyage . 😉