Au milieu du désert

Nous sommes en plein désert, ça y est ! Et oui, c’est bientôt la fin du trip en van et la destination finale est San Pedro d’Atacama. Avant de l’atteindre, on passe par la Mano del Desierto sur la route d’Antofagasta où Stoof fait du gonflage et des petits vols.

On trouve un super spot de dodo, enfin… réveil en pleine nuit car gros boom. On n’ose pas sortir. Surprise le lendemain matin, une voiture s’est crashée sur la cafeteria à côté à 20m de nous… Cela ne nous empêche pas de faire le round 2 de la baraque à frites, et cette fois des VRAIES frites ! Avec un bon poulet rôti. Miam !

Arrivée à San Pedro de nuit, on découvrira ces beaux paysages demain. Nous parcourons la Vallée de la Lune, incroyable ! Des roches ocres, le sel blanc, des dunes de sable, avec en fond la chaîne de volcans avec leurs cônes encore enneigés dont le Licancabur, c’est majestueux. On rencontre une famille de Français, surnom les Tiself (Thibault, Sophie, Elea et Franck), en camping car, le courant passe trop bien donc apéro après le coucher de soleil et le lever de lune sur le Licancabur. 🙂

Le lendemain, qui sera surnommée la journée du karma, est plus que mouvementé. Nous allons en ville pour faire un peu de logistique et Marion s’aperçoit qu’elle s’est faite piquer CB, cash et tablette la veille… On suppose que c’est dans la vallée de la lune, on aurait oublié de fermer une porte. 🙁 Donc déposition à la police. Ensuite on se dit qu’on irait bien voit la Laguna Miscanti… à plus de 4000m. Musculoso nous fait un coup de chauffe et tout le liquide de refroidissement se met en ébullition, belle vidange… On le laisse sur le bord de la route et nous sommes pris en stop par un couple de Brésiliens. La laguna Miscanti en valait le détour, c’est juste hallucinant ce bleu électrique. Au loin, on voit le camping car des Tiself, on fait de grands gestes et ils finissent par nous voir, nous emmener à la 2e lagune et nous ramener à Muscu. Franck nous file du liquide de refroidissement et tout redémarre, de plus, en descente, tout va mieux 🙂

On file à la Laguna Chaxa dans le Salar d’Atacama pour voir le coucher de soleil avec les flamands roses (plutôt blancs ceux là!). Flami, notre porte clé fétiche, retrouve ses copains ! Superbes couleurs… sur la lagune, les volcans et le désert 🙂

S’ensuit un bon apéro avec les Tiself et on joue au Hanabi, Sophie et Franck s’en sortent trop bien ! Et c’est le dernier jour de Stoof 🙁 Dernier petit dèj pancakes, dernier selfie, un bon jus en ville et on le ramène à l’aéroport de Calama. C’est la fin…

Pour nous remonter le moral à Coconut et moi, les Tiself nous ont préparé un super guacamole qui sera accompagné de bonnes bières. Le lendemain, c’est clairement le retour du karma ! Une journée avec un bol… (n’y voyez aucun parallèle avec le départ de Stoof :p) On prend les Tiself dans le van et go aux Lagunas Escondidas de Baltinache, des petites étendues d’eau turquoises, salées, où l’on peut se baigner. Le rêve ! Et pour couronner le tout, on est quasiment tout seul. Dément ! Nager (enfin tenter…) et flotter dans cette eau ultra salée est génial.

On réussit finalement à avoir des places avec Marion pour aller avec les Tiself faire une observation du ciel. Vous me direz : et mais ce n’était pas la pleine lune ? Et si, plein lune le 21 et on fait l’observation le 23. Les soirs de post pleine lune, la lune se lève bien tard et laisse grand temps de faire de belles observations et de la voir se lever au télescope 🙂 L’astronome français, Alain Maury, responsable de l’agence Space Obs n’était pas censé être là, mais miracle (journée du karma!) il accepte finalement de nous faire le tour, en français svp, et rien que pour nous 😀 Il est super pédagogue et nous explique plein de choses, et on est tous comme des gosses ! Oui, il a juste 9 télescope dont un de 72 cm qui nous fait observer une nébuleuse tentaculaire. Il est passionnant, que demander de mieux?! Photo de jour le lendemain matin pour se faire une idée des télescopes.

Dernière nuit dans le van… dernier petit déj avec des viennoiseries françaises délicieuses avec les Tiself et Coconut. Recherche de météorites dans le désert avant de faire mon sac et de prendre mon bus pour Arica.

1 mois et demi de pures aventures à travers le Chili et l’Argentine avec Coconut et Stoof, les amis et toutes nos rencontres, s’achève. Du bonheur 🙂

S’en suivra un article des Oscars de notre voyage dans une quinzaine de jour. D’ici là, silence radio sur le blog. Je retourne au Pérou pour faire un trek dans la Cordillère Huayhuash.

4 Replies to “Au milieu du désert”

  1. ah la la que de souvenirs qui reviennent à la surface !! on y était il y a 13 ans…. pour moi, le nord de l’argentine et du Chili autour de la Cordillière des Andes a été le plus fabuleux… j’en ai encore des frissons…

  2. Tt est magique et tellement bo
    Silence radio ? alors sois prudente et j.espere que tu es pas seule
    Tu es ma source à Rêves. Bisous ?

  3. Trop trop belles tes photos ma chouchou. Ça le refait vivre ces bonnes journées… Et soirées passées ensemble. Bon tu me mets un peu de complexe qd je vois que tu as déjà fait Atacama ?. Plein de bisous des tiself et profites bien de ton trek.

  4. Super voyage on avait fait quasiment le même parcours, cela nous a rappelé plein de belles choses, on avait fait la sortie astronomie à san pedro avec la même personne, Alain . tu vas ou après ? bisavous on voit Marion à Lyon la semaine prochaine on aura des nouvelles fraiches