Le retour en France

Un an tout pile après avoir pris l’avion pour ce fabuleux voyage, il me semblait plus que nécessaire de faire un dernier article.

Tout d’abord, je ne remercierai jamais assez Jeff, super copain de la prépa PC flocon, qui a géré la création du blog, assuré la maintenance 24h/24 pendant 10 mois et répondu à mes questions et à mes messages désespérés « Jeeeeeff, ça marche paaaaas ». Sans toi, j’aurais fait un truc tout moche et ça n’aurait pas été pareil. MERCI !

Ma Chanchan m’a planté la graine du voyage dans la tête en me mettant dans les mains tous ses albums photos de voyage depuis toute petite. Mes parents nous ont donné la chance à mon frère et moi de goûter en vrai à la beauté de la découverte d’autres paysages et d’autres cultures. Pour ça, il n’y aura jamais assez de merci. Laisser ma grand mère sans savoir si j’allais la revoir en rentrant fut très difficile. Cette petite famille m’a « laissée » partir contre son gré mais ils ont bien compris que pas grand chose ne m’arrêterait. J’ai de qui tenir 😉 Ils ont beaucoup stressé et ont réussi à ne pas trop le retranscrire dans nos communications. Merci !

Merci aux copains lyonnais, aux chimistes et aux PC flocons, de m’avoir soutenue avant et pendant la réalisation de ce rêve. Les appels, les photos, les messages vocaux m’ont fait suivre vos vies comme si je n’étais pas si loin.
Merci aux anciens collègues, aux badistes, qui étaient au taquet sur le suivi du blog !

Merci à ceux qui sont venus me rejoindre ou que j’ai rejoint. Solène, Marine et Matthieu m’ont accompagnée sur les 3 premières semaines en finissant par les belles Galapagos ! Mes parents sont venus découvrir le Pérou et vérifier que leur fille allait bien. Blondie est venue former un duo de choc à la conquête de la côte Nord colombienne. Marcela, Olivier et toute leur famille m’ont accueillie les bras ouverts à Cali pour les fêtes de fin d’année. Avec Marion, Steph et notre fidèle compagnon de route Musculoso, nous avons arpenté les routes et bravé toutes les conditions climatiques. L’annulation d’Anaïs été difficile à surmonter mais elle était nécessaire pour qu’elle puisse se rétablir à 100% pour nos futurs voyages et virées en montagne. Et enfin, nous avons partagé de bien belles retrouvailles québécoises avec Math et Flo.

Pendant ces 294 jours dans 8 pays différents, j’ai fait des rencontres incroyables qui ont grandement participé à la beauté de cette aventure. Nous nous sommes rencontrées au pied d’une cascade avec Reem et qui aurait dit que c’était le début d’un mois de voyage au top dont notre semaine en couch surfing chez Neida et Alfredo. C’est grâce à Reem que j’ai pu rencontré Jessie & Eddie, qui ont été mon QG à Lima. Merci à Batou d’avoir déclenché notre rencontre avec la miss Carla, une des supers nana du voyage. Dans la belle Hacienda Venecia, on a partagé avec Wladia, une autre super nana, des moments hors du temps. Quant à Martin, il a été un pur hasard et un compagnon de voyage génial à la plage comme à plus de 5000 m, en Amérique du Sud comme en Amérique du Nord. L’aventure en van n’aurait pas été la même sans nos amis auto-stoppeurs, Bruno et Cécile, Léna et Lucas, les Tiself. L’expérience Cuscun avec Joaquin & co à Antigua a été merveilleuse. Je remercie l’Ancien de m’avoir mis en contact avec Manuela qui m’a amenée photographier l’événement de Casasito. Sauver Julie d’un dragueur nous aura valu des belles soirées avec Laura et Max. Plonger avec la Diiiive Team family à Cozumel fait partie des moments forts du périple. El Equipo de Valladolid aura fait de l’auberge de Gaby & Luiz la plus convivial des AJ.
Et il y a ces rencontres courtes et heureuses avec Jessica, Fenna, Andrea, Kony & Bernard, Esteban, Jackie & Jay, Anthony, Gamse, Belve, Simon & Alizée, Aude, Lisa, Candice, Sandro, Marie Luce & Hervé, Oriol, Carlos, Eduardo, Irmo, Alice, Nicolas & Mariana, Jesus & Alexia, Bereth & Marco, Cristian, Javier, Nicolas & Sofia, Chloé & Virgile, Lucie & Rémi, Katarina, Rita, Drew, Marcelle & Alain, Ben&Lisa, Lucie & Mickaël, Hanan, Loyd et j’en oublie encore…

« Voyager c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme » Marc Tiercelin

Je ne vais pas vous faire là un Top 3, Top 10 de ce que j’ai pu voir. En effet, je trouve la tâche réductrice et préfère donc raconter certaines histoires, anecdotes lorsque l’on me pose la question. Ici, je vais plutôt vous partager une ébauche de ce que j’ai pu apprendre.
Décider de partir seule a été la meilleure décision que j’ai pu prendre. Cela m’a ouvert un océan des possibles et d’opportunités que je n’aurais pas pu voir ou avoir sinon. Le mélange des 2 rythmes Solo/rejoint par des amis ou la famille, était parfait.
J’ai pris un énorme plaisir à apprendre l’espagnol. Faire re-fonctionner mes neurones dans une autre langue fut un exercice génial et indispensable pour un contact privilégié avec les locaux. La connexion avec les gens, voyageurs ou locaux, m’a fait vivre des moments inoubliables, plus que parce qu’il y avait un beau paysage en face de mes yeux. Et puis qu’importe de trouver le meilleur resto ou la meilleure AJ ou la façon la plus efficace d’aller d’un point A à un point B, l’important est de se sentir bien, de vivre, dans un environnement bienveillant. Ensuite, avoir le temps et surtout prendre le temps de découvrir, visiter, rencontrer, interagir est un luxe que je me suis délectée d’avoir. Enfin, après 10 mois avec un sac à dos, je relativise beaucoup sur notre confort et je remets clairement en question notre société de consommation. Quel choc de re-rentrer dans un supermarché ou de re-ouvrir mes armoires de vêtements… Le défi climatique est à relever et il ne tient qu’à nous de faire bouger les choses.

Je ne vais pas mentir, j’ai eu une peur bleue du retour au pays avec toutes les questions que cela allait engendrer. Mais j’avais aussi une envie indomptable de revoir la famille et les amis. Le retour a donc été synonyme de retrouvailles heureuses et d’une réintégration à la vie lyonnaise tant attendue !

Ce n’est pas facile d’apporter un point final à ce blog qui a été pour moi le moyen de partager avec vous mes photos, mes aventures. Merci de m’avoir suivie et soutenue par vos visites et vos commentaires.

Pour clôturer, si vous souhaitez échanger sur le voyage, sur un pays, sur une culture ou sur la démarche, n’hésitez pas, ce sera avec grand plaisir.

Besos

So



2 Replies to “Le retour en France”

  1. Aaaah le retour.. Jamais facile. Retrouver un rythme, un autre mode de vie, que l’on avait quitté, qui nous a manqué au début et puis.. le rythme du voyage prend le dessus. Les rencontres au gré du vent, s’émerveiller d’un rien, profiter de tout. Et seulement profiter. Vivre. Prendre du temps pour soi, et seulement pour soi. Et je crois qu’une part importante du retour, c’est de garder un peu de tout ça en nous..
    Merci pour tout ce que tu as partagé ici ma Soso !
    Et surtout merci pour ces deux mois à bord de Musculoso <3

  2. Merci pour ce beau post Sophie 🙂 Ca fait plaisir à lire !

Laisser un commentaire